Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FORMATION GRAPHISME, PHOTOSHOP, jeudi 19 et/ou vendredi 27 avril

Publié le par atelier-caractere

ATELIER GRAPHISME

JEUDI 19 et/ou VENDREDI 27 avril, de 18h ou 19h  à 21h 

ACQUISITION DES BASES, Photoshop CS6

  • Découverte et maitrise des outils et fonctionnalités : zone de travail, calques, outils, détourage

  • Création et retouche photographique : travail de la chromie, filtres, retouches

  • Réalisation d'une illustration, d'un logo, création d'une marque, d'une affiche publicitaire, d'un flyer, d'un habillage pour site ou pages internet, ou autres supports : le dessin, les outils de forme, le texte, déclinaison et montage photographique

Techniques de base Photoshop, retouche photos et images, création affiche, flyer, montage, illustration

Techniques de base Photoshop, retouche photos et images, création affiche, flyer, montage, illustration

Partager cet article

Repost0

PROGRAMME ATELIERS ECRITURE 2018

Publié le par atelier-caractere

Partager cet article

Repost0

INSCRIPTIONS ATELIER ECRITURE A NICE, SAMEDI 3 FEVRIER

Publié le par atelier-caractere

ATELIER ECRITURE A NICE
SAMEDI 3 FEVRIER
de 14h à 16h et/ou de 16h à 18h
 
Ces ateliers fonctionnent d'après consignes autour de temps d'écriture et de lecture et sont ouverts à tous, débutants comme initiés.
Le groupe de 7 à 8 participants, est composé de débutants comme d'initiés.
 
Il est proposé aux débutants la possibilité d'un ATELIER DECOUVERTE. si engagement, toutes les inscriptions se font ensuite au trimestre, au minimum 1 atelier par mois (6 ateliers sont au programme par mois, deux samedis après-midi et deux mercredis soirs)
 
Pour tout renseignement et règlement, contact : atelier-caractere@orange.fr
INSCRIPTIONS ATELIER ECRITURE A NICE, SAMEDI 3 FEVRIER

Partager cet article

Repost0

AUTOFICTION, ATELIER EN SOIRÉE, MERCREDI 24 JANVIER, NICE, SUIVI DE ROMAN, AUTOFICTION BIOGRAPHIE & AUTRES

Publié le par atelier-caractere

ATELIER D’ECRITURE AUTOFICTION, BIOGRAPHIE ET AUTRES 

THEME : LE ROMAN 

MERCREDI 24 JANVIER
De 19h à 21h
à Nice


S’écrire, c’est aussi écrire les autres : c’est toujours rendre compte de cette tension entre soi et l’autre, y compris le lecteur.

Ces ateliers du mercredi soir, s’adressent à toutes personnes intéressées par l’écriture autobiographique ou biographique, mais aussi fictionnelle, débutants comme initiés, ayant un projet littéraire ou pas.

Un temps d‘ ecriture et un temps de lecture pour ceux qui le désirent.

Possibilité de travailler ou faire évoluer vos projets ou manuscrits en chantier si vous le désirez.

Contact : atelier-caractere@orange.fr

Partager cet article

Repost0

RENCONTRE LITTERAIRE, DOMINIQUE DYENS, NICE

Publié le par atelier-caractere

Ce nouveau roman de Dominique Dyens est un bel hommage à la psychanalyse à travers l'analyse du "Transfert", lien d'amour qui unit le patient à son psychanalyste. Amour mais aussi désir, colère, frustration, incomplétude, confrontation de la demande archaïque et éperdue d'amour.

Un roman qui interroge sur ce sentiment étrange qu'on appelle transfert, celui-ci et tous ceux qui se produisent dans nos vies face à l'autre. Une incarnation vivante et sensible du concept de transfert, peut être à la base de toute relation humaine.
Un roman comme une autofiction psychanalytique traitée avec justesse qui rappelle à certains égards, certaines expériences limites d'Anaïs Nin. Le voyage est troublant dans le labyrinthe de la psyché, l'analyse clinique et romanesque se dessine autour de l'alchimie mystérieuse de la cristallisation.  On suit l'évolution de cette passion dévorante et obsessionnelle, on se prend au jeu du je qui s'épanche.

" L'histoire que je m'apprête à raconter est une histoire d'amour. Une vraie, une incroyable histoire d'amour, qui m'a saisie par surprise et à laquelle il m'a été impossible de résister. ” Dominique Dyens
 

Cet autre amour, Dominique Dyens

Aux lecteurs curieux de cet univers qu'est la psychanalyse, quelques romans à découvrir, selon ses affinités de lectures :

Dernières séances, Michel Schneider

Elle, tant aimée, Melania G. Mazzucco

La femme aux liens, Ferdinando Camon

Le pitre, de François Weyergans

La conscience de Zeno, Italo Svevo

L'attente de l'aube, Willima Boyd

La liste de Freud, Goce Smilevski

Les mots pour le dire, Marie Cardinal

Neutralité malveillante, Jean-Pierre Gattegno

On a pas tous un oncle d'Amérique, Stanislas Engrand

Et Nietzsche a pleuré, Irvin Yalom

Le jardin d'Epicure, Irvin Yalom

La femme au miroir, Eric-Emmanuel Schmidt


 

RENCONTRE LITTERAIRE, DOMINIQUE DYENS, NICE

Partager cet article

Repost0

LE MINISTERE DU BONHEUR SUPREME, ARUNDHATI ROY

Publié le par atelier-caractere

Le ministère du bonheur suprême

Un roman choral, labyrinthique, baroque, une histoire comme une ville où existe des voix de traverses, des impasses, une société qui institutionnalise les hiérarchies, des frontières  intérieures, des identités multiples.
Il y a toutes ces identités qui nagent  sous une seule, apparente, tout cela a à voir avec le degré de liberté dont on jouit dans sa vie.

En tant que romancière on doit accepter de tout voir dans sa complexité, écrit encore Arundhati Roy.

La fiction multiplie ici les genres littéraires, démarrant comme un récit  initiatique, une quête de soi, le roman évolue, traversant le genre qu’est l’espionnage, puis le récit  intime, la folie des nations qui gangrène les identités.
Un roman est quelque chose de libre et sauvage où le lecteur accepterait de se perdre et de penser à la fois.

Evoquer Arundhati Roy, c’est aussi évoquer cette politique qui concerne l’être humain, cette Inde d’aujourd’hui où l’extrémisme progresse dangereusement, dans ce pays comme ailleurs dans le monde. Dans la vie il y a des moments où il fait s’insurger, où il fait dire non, ça ne peut pas continuer comme ça.

Ce livre convoque toutes les créatures et pas seulement les êtres humains, les laissés pour compte, il témoigne de ces vallées paradisiaques couvertes de tombes où vivent les exclus, l’auteur les évoque en concluant : Les vivants sont des morts qui font semblants.

Une autre grande auteur, urgente, nécessaire.

 

Le Dieu des petits riens, Arundhati Roy - Gallimard (BookerPrize 1997)

Le Ministère du bonheur suprême, Arundhati Roy - Gallimard (21018)

 

LE MINISTERE DU BONHEUR SUPREME, ARUNDHATI ROY

Partager cet article

Repost0

CORRESPONDANCE ALBERT CAMUS & MARIA CASARES : 6 JUIN

Publié le par atelier-caractere

Une correspondance passionnée et irradiante entre Albert Camus et Maria Casares, 865 lettres. Un six juin, une date incantatoire, leur rencontre, une digue, une séparation et un autre six juin où ils ne résisteront plus à l'évidence. Durant quinze ans une correspondance. Ils ne cesseront plus jamais de s’écrire. Deux âmes qui se sont idéalement trouvées et cet “entre eux“, à la vie à la mort.

CORRESPONDANCE ALBERT CAMUS & MARIA CASARES : 6 JUINCORRESPONDANCE ALBERT CAMUS & MARIA CASARES : 6 JUIN

Partager cet article

Repost0

LA GRANDE LIBRAIRIE RECOIT PAUL AUSTER & SIRI HUSTVEDT

Publié le par atelier-caractere

A NE PAS RATER CE SOIR, jeudi 11 janvier

Paul Auster évoquera «4321», son nouveau roman après «Sunset Park», en 2011. Après «Un monde flaboyant», en 2014, sa femme Siri Hustvedt présente son ouvrage «Les Mirages de la certitude».

Philippe Delerm, présentera son dernier roman, «Et vous avez eu beau temps ?», Isabelle Carré, «Les Rêveurs», Olivier Adam, «Chanson de la ville silencieuse».

Un couple d'écrivains new yorkais talentueux

Un couple d'écrivains new yorkais talentueux

Partager cet article

Repost0

BILLET D'HUMEUR : DROIT DE REPONSE

Publié le par atelier-caractere

 LIBERTE D’IMPORTUNER ...

Jeu social Madame Chiche ? Oui vous êtes bien libre, en tant que femme, d’accepter ou de refuser des avances mais que se passe-t-il quand cette liberté là n’existe plus ? Drague lourde, baiser volé et viols, ce sont vos mots, admettez que la liberté d’autres femmes soit celle de refuser, au-delà de cette “liberté d’importuner” que vous citez, la lourdeur, la dérobade et ses conséquences possibles ? Pas une différence de degré mais une différence de nature.

Les femmes ne peuvent-elles pas aussi passer à l’offensive Madame Chiche sans se faire taxer de féministes haineuses ? Vous semblez  avoir omis ce fait.

Je ne détiens aucune vérité mais il m’est arrivé dans certains des ateliers d’écriture que j’anime, et pas uniquement dans leur cadre, d’entendre la parole écrite de femmes ayant subies ces importunités qui ont mal tournées.. Etes-vous à ce point éloignées de ces réalités ?

Non ce ne sont pas des féministes que vous indignez dans votre tribune, mais toutes celles qui s’inscrivent dans une volonté d’égalité légitime et de non-agression. Oui une prise de paroles était nécessaire et légitime. L'onde de choc s'est propagée, Hollywood a fait tomber ses masques. Depuis, des signatures par milliers, des témoignages. Je déplore moi aussi cette nouvelle tentative de vouloir refermer cette chape de plomb soulevée par cette "Affaire".
Chape de plomb, au figuré ce qui empêche de se sentir libre. L’excès, mais de quel côté dites-moi ?

Je ne reporterai pas dans ce texte les propos inacceptables ni l'incontinence verbale de Catherine Millet ni celle de Brigitte Lahaie, de Catherine Breillat, les réactions auxquelles je me joins parlent d'elles même.
70000, c’est le nombre de femmes ayant décidé il y a trois mois déjà de réagir dans des tribunes ou ailleurs. Pas un puritanisme, un droit, une liberté. Il est temps de s’interroger et d’avancer, pas contre mais avec.
 
J’emprunte la conclusion à un journaliste réagissant à vos propos.
«Quitte à catapulter le président américain dans le débat, rappelons qu’il est l’auteur de cette mémorable citation à propos des femmes : «Quand tu es une star, elles te laissent faire. Tu fais tout ce que tu veux, tu peux même les attraper par la .......» Liberté d’importuner ?

 

Merci à Marie Darrieussecq, Tatiana de Rosnay, Michela Marzano, Sandra Laugier, Anna Mouglalis, Angelina Joly, Lisa Azuelos, Zabou Breitman, Léa Seydoux, Florence Darel, Agnès Jaoui, Hélène Bekmezian, Rokhaya Diallo et tant d’autres comme au metteur en scène florentin Leo Muscato pour sa liberté d’expression et son implication

Partager cet article

Repost0

EST-IL JE ? ATELIERS ECRITURE AUTOFICTION, BIOGRAPHIE, MERCREDI 17 JANVIER à NICE

Publié le par atelier-caractere

ATELIER D’ECRITURE AUTOFICTION

MERCREDIS 17 et/ou 24 JANVIER
De 19h à 21h
à Nice


S’écrire, c’est aussi écrire les autres : c’est toujours rendre compte de cette tension entre soi et l’autre, y compris le lecteur

Ces ateliers du mercredi soir, s’adressent à toutes personnes intéressées par l’écriture autobiographique ou biographique, mais aussi fictionnelle, débutants comme initiés, ayant un projet littéraire ou pas.

Quête identitaire, liberté d’être soi, on apprendra à reconnaitre sa voix, son ton, son grain, sa cadence, à varier son style. On s’initiera aux formes du récit de vie, on interrogera sa vie en laissant affleurer des réminiscences, ce à travers certaines propositions d’écriture. De nouveaux fils de mémoire seront explorés pour trouver différentes clés de lecture du passé, en donnant une voix à sa propre histoire ou celle d’un autre.
Cet atelier à thème fonctionne d’après consigne, à un temps d’écriture succède un temps de lecture pour ceux qui désirent partager leur texte.
 
Le groupe est déjà composé de 4 à 6 participants, débutants comme initiés

CES ATELIERS DU MERCREDI SOIR auront lieu sur PARIS & NICE deux à trois mercredis par mois

Pour toute INSCRIPTION RAPIDE & INFORMATION, contact : atelier-caractere@orange.fr
 

Vous souhaitant à tous une année inspirée et créative !

 

A DECOUVRIR

Les performances littéraires de Chloé Delaume, avec Une femme sans personne dedans

Le roman choc, Jérusalem, d'Alan Moore

L’inventeur de l’autofiction, Serge Doubrovsky avec son roman Le Fils ou Le Monstre

L‘amour et les forêts, d’Eric Reinhardt

Le testament français, d’Andreï Makine


Rien ne s'oppose à la nuit, Delphine De Vigan

Réanimation, de Cécile Guibert

Limonov, d'Emmanuel Carrere

De sang froid, de Truman Capote

Le joueur, de Philippe Sollers
....

 

EST-IL JE ? ATELIERS ECRITURE AUTOFICTION, BIOGRAPHIE, MERCREDI 17 JANVIER à NICE

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>