MERVEILLEUX AIME CESAIRE, LE FRERE VOLCAN

Publié le par atelier-caractere

 
Merci à Aimé Césaire, écrivain humaniste et merci à tous ces êtres qui luttèrent pour leur dignité et leur intégrité, Leopold Sédar Senghor, Toni Morrison, Toussaint Louverture, mais aussi Rosa Park, Mandela, Luther King..
 
Partir.
Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-
panthères, je serais un homme-juif
un homme-cafre
un homme-hindou-de-Calcutta
un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas
 
l'homme-famine, l'homme-insulte, l'homme-torture
on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouer
de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir
de compte à rendre à personne sans avoir d'excuses à présenter à personne
un homme-juif
un homme-pogrom
un chiot
un mendigot
 
mais est-ce qu'on tue le Remords, beau comme la
face de stupeur d'une dame anglaise qui trouverait
dans sa soupière un crâne de Hottentot?
Aimé Césaire
Cahier d'une retour au pays natal
MERVEILLEUX AIME CESAIRE, LE FRERE VOLCAN
MERVEILLEUX AIME CESAIRE, LE FRERE VOLCANMERVEILLEUX AIME CESAIRE, LE FRERE VOLCAN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article