LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER

Publié le par atelier-caractere

Écrire, c’est la même chose qu’aimer, écrire c’est être libre ai-je lu un jour, merci pour cette liberté, ce pas vers soi, ce séjour partagé tout au bord d’un paysage ou d’une ruelle blanche que j'ai eu l'immense joie d'animer.
Écrire avec la lumière d’un éternel Cadaques, inspirés par un ressac ou l’intimité d’une maison d’été.

Merci à vous tous, à Gloria, Pedro Montesinos et Ester pour leur générosité et leur talent respectif. L’été c’est encore demain, je vous espère bientôt sur d’autres rives !

 

LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
LE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MERLE BONHEUR COMME UN ESCALIER QUI DESCEND VERS LA MER
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article