KISS & CRY, LA CREATION AU BOUT DES DOIGTS, La Scala, Paris

Publié le par atelier-caractere

Une scène de théâtre transformée en plateau de cinéma, un écran géant, des objets miniatures, la lumière s’éteint, le spectacle commence. Sous nos yeux, une vieille femme seule assise devant sa maison, un train qui tourne devant elle, cinq amours comme autant de doigts qui se transforment en danseurs, patineurs, amants.. Puis quelques gouttes d’eau deviennent océan, une piste de cirque, un salon, une île, s’ouvre alors notre boîte à souvenirs..

Où vont les gens quand ils disparaissent de nos vies, de nos mémoires ?

Au début on ne sait pas que c’est le début, au début on ne sait pas que les choses commencent, au début on n’est pas certain que les rêves sont bien des rêves et puis au début surtout on ne sait pas combien de temps ça va durer

Kiss & cry est un bijou cinématographique poétique et troublant où tout est matière à jeux. Captation d’images, projection simultanée, plans-séquences, envers du décor, chorégraphie, bande-son, voix off, pas une minute l’émotion ne nous quitte.

C’est sublime et à ne pas rater.


Kiss & Cry - La Scala, Paris, de Michèle Anne DE MEY et Jaco VAN DORMAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article