EST-IL JE ? ATELIERS ECRITURE AUTOFICTION, BIOGRAPHIE, MERCREDI 17 JANVIER à NICE

Publié le par atelier-caractere

ATELIER D’ECRITURE AUTOFICTION

MERCREDIS 17 et/ou 24 JANVIER
De 19h à 21h
à Nice


S’écrire, c’est aussi écrire les autres : c’est toujours rendre compte de cette tension entre soi et l’autre, y compris le lecteur

Ces ateliers du mercredi soir, s’adressent à toutes personnes intéressées par l’écriture autobiographique ou biographique, mais aussi fictionnelle, débutants comme initiés, ayant un projet littéraire ou pas.

Quête identitaire, liberté d’être soi, on apprendra à reconnaitre sa voix, son ton, son grain, sa cadence, à varier son style. On s’initiera aux formes du récit de vie, on interrogera sa vie en laissant affleurer des réminiscences, ce à travers certaines propositions d’écriture. De nouveaux fils de mémoire seront explorés pour trouver différentes clés de lecture du passé, en donnant une voix à sa propre histoire ou celle d’un autre.
Cet atelier à thème fonctionne d’après consigne, à un temps d’écriture succède un temps de lecture pour ceux qui désirent partager leur texte.
 
Le groupe est déjà composé de 4 à 6 participants, débutants comme initiés

CES ATELIERS DU MERCREDI SOIR auront lieu sur PARIS & NICE deux à trois mercredis par mois

Pour toute INSCRIPTION RAPIDE & INFORMATION, contact : atelier-caractere@orange.fr
 

Vous souhaitant à tous une année inspirée et créative !

 

A DECOUVRIR

Les performances littéraires de Chloé Delaume, avec Une femme sans personne dedans

Le roman choc, Jérusalem, d'Alan Moore

L’inventeur de l’autofiction, Serge Doubrovsky avec son roman Le Fils ou Le Monstre

L‘amour et les forêts, d’Eric Reinhardt

Le testament français, d’Andreï Makine


Rien ne s'oppose à la nuit, Delphine De Vigan

Réanimation, de Cécile Guibert

Limonov, d'Emmanuel Carrere

De sang froid, de Truman Capote

Le joueur, de Philippe Sollers
....

 

EST-IL JE ? ATELIERS ECRITURE AUTOFICTION, BIOGRAPHIE, MERCREDI 17 JANVIER à NICE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article